m

NOUVEAUTES  | enregistrements trouvés : 90

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Chers membres,
Le cdpc jean-claude escarras a le plaisir de vous informer de la parution du dernier numéro de La Lettre d’Italie.

Alors que la vie politique italienne est une nouvelle fois cœur de l’actualité, ce numéro revient sur les évènements marquants de ces derniers mois en accordant une place de choix à la Cour constitutionnelle et à son œuvre.

Nous vous invitons à cliquer sur le lien ci-dessous pour prendre connaissance du contenu de La Lettre d’Italie :

http://cdpc.univ-tln.fr/actualites.html

Nous vous remercions par avance de vos observations et nous remercions les 154.000 lecteurs distincts qui ont manifesté leur intérêt pour cette revue depuis sa création en 2012.

Bien cordialement,

Michaël Bardin
Chers membres,
Le cdpc jean-claude escarras a le plaisir de vous informer de la parution du dernier numéro de La Lettre d’Italie.

Alors que la vie politique italienne est une nouvelle fois cœur de l’actualité, ce numéro revient sur les évènements marquants de ces derniers mois en accordant une place de choix à la Cour constitutionnelle et à son œuvre.

Nous vous invitons à cliquer sur le lien ci-dessous pour prendre connaissance du contenu de ...

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Le prix de l’AHJUCAF (Association des hautes juridictions de cassation ayant en partage l’usage du français) récompense l’auteur d’un ouvrage, d’une thèse ou d’une recherche, écrit ou traduit en français, sur une thématique juridique ou judiciaire, intéressant le fond du droit ou les missions, l’activité, la jurisprudence, l’histoire d’une ou de plusieurs hautes juridictions membres de l’AHJUCAF.

Sont éligibles au titre de la session 2019 les travaux présentés entre le 1er juillet 2018 et le 30 juin 2019. La date de limite d'envoi des dossiers est fixée au 15 octobre 2019. L’objectif prioritaire est de promouvoir de jeunes juristes d’avenir de pays en voie de développement, ayant travaillé sur des thématiques intéressant les Cours suprêmes francophones.

Le prix de 3.000 euros a pour finalité de valoriser la publication de ces travaux.
Le prix de l’AHJUCAF (Association des hautes juridictions de cassation ayant en partage l’usage du français) récompense l’auteur d’un ouvrage, d’une thèse ou d’une recherche, écrit ou traduit en français, sur une thématique juridique ou judiciaire, intéressant le fond du droit ou les missions, l’activité, la jurisprudence, l’histoire d’une ou de plusieurs hautes juridictions membres de l’AHJUCAF.

Sont éligibles au titre de la session 2019 les ...

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y

DU MERCREDI 9 AU DIMANCHE 13 OCTOBRE 2019
22E ÉDITION
Plus de 1 000 intervenants vous conteront l’Histoire de l’Italie : de l’Italie antique à l’Italie contemporaine, en passant par la Renaissance, mais aussi l’histoire de Rome, ou de Venise, les grands personnages italiens comme Léonard de Vinci, Dante ou Machiavel...
Accès libre et gratuit.
Programmation complète sur www.rdv-histoire.com

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Cet appel est proposé dans le cadre de la recherche-action menée sous l’égide de l’Université Clermont Auvergne(UCA) et de l'Université de Saint-Boniface par de nombreuses universités françaises et internationales en partenariat avec l’Agence universitaire de la francophonie (AUF).

Porté par l’Université Savoie Mont Blanc, et notamment par le Centre de Recherche en Droit Antoine Favre s’agissant du volet scientifique, le présent appel a pour but de réunir des contributions pluridisciplinaires donnant à voir le résultat de recherches ou de retours d’expériences qui seront présentés à Chambéry (France, Savoie) les 26/27 mars 2020 et qui auront vocation à être publiés dans un ouvrage....Seront mobilisés des savoirs multiples : droit, sociologie, philosophie, psychologie, informatique, mécatronique,géographie, science de l’ingénieur, etc. Ainsi, parmi les sujets possibles on mettra en avant la capacité à jouir pleinement de ses droits fondamentaux (citoyenneté, accès à la protection juridique, droit au respect de sa vieprivée, de sa dignité, à indemnisation…) et la capacité d’accéder sans encombre aux services qu’ils soient administratifs, de santé/soin, commerciaux ou récréatifs (nonobstant les contraintes ou isolements géographiques dus, en particulier dans notre région, à la montagne et sa ruralité afférente). Modalités de soumission

Les propositions de contributions (sous la forme d’un résumé en français d’une page maximum) sont à rendre à :clement.benelbaz@univ-smb.fr et jean-francois.joye@univ-smb.fr
avant le 15 octobre 2019.

Les frais de mission pour ce colloque sont à la charge des participants.

Responsables de la sélection
MM. Jean-François Joye (Professeur des universités en droit public) et Clément Bénelbaz (Maître de conférences en droit public), tous deux rattachés au Centre de Recherche en Droit Antoine Favre (ex CDPPOC, EA4143) de l'Université Savoie Mont Blanc.
Cet appel est proposé dans le cadre de la recherche-action menée sous l’égide de l’Université Clermont Auvergne(UCA) et de l'Université de Saint-Boniface par de nombreuses universités françaises et internationales en partenariat avec l’Agence universitaire de la francophonie (AUF).

Porté par l’Université Savoie Mont Blanc, et notamment par le Centre de Recherche en Droit Antoine Favre s’agissant du volet scientifique, le présent appel a pour ...

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Les jeudi 12 et vendredi 13 septembre 2019 s’est déroulée à Paris une conférence des cours suprêmes du Conseil de l'Europe, organisée conjointement par le Conseil constitutionnel, le Conseil d'État et la Cour de cassation, en relation avec le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Europe.

La totalité des États membres du Conseil comptaient au moins un représentant de cour suprême dans le cadre de cette manifestation. M. Linos-Alexandre Sicilianos, Président de la Cour européenne des droits de l'Homme, a lui-même pris part à cet événement.

Un atelier s’est tenu le jeudi 12 après-midi dans les locaux du Conseil constitutionnel sur le droit au recours effectif devant un juge, sous la présidence de Mme Maestracci, membre du Conseil. M. Pinault, membre du Conseil constitutionnel en était le rapporteur général.

À cette occasion, plusieurs cours suprêmes ont souhaité produire des contributions que vous trouverez ci-après :https://www.conseil-constitutionnel.fr/actualites/conference-des-cours-supremes-du-conseil-de-l-europe-atelier-au-conseil-constitutionnel-sur-le-droit

Cour de cassation de Turquie
Cour suprême de Pologne
M. Jean-Luc SAURON, Conseiller d’Etat (France)
[SOURCE :France. Conseil constitutionnel]
Les jeudi 12 et vendredi 13 septembre 2019 s’est déroulée à Paris une conférence des cours suprêmes du Conseil de l'Europe, organisée conjointement par le Conseil constitutionnel, le Conseil d'État et la Cour de cassation, en relation avec le ministère de l’Europe et des affaires étrangères, dans le cadre de la présidence française du Conseil de l’Europe.

La totalité des États membres du Conseil comptaient au moins un représentant de cour ...

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Le Vendredi 3 avril 2020 au Senat
Date limite d'envoi de votre proposition de communication (introduction rédigée, problématique et plan) le 19 janvier 2020.

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

La Société française pour la philosophie et la théorie juridiques et politiques a décidé de créer un Prix de la jeune recherche afin de récompenser un article rédigé par un jeune chercheur en philosophie du droit. La Société n’entend privilégier aucun thème, aucune méthode ni aucune école en particulier : peut être soumis tout travail s’inscrivant dans le vaste champ de la théorie et de la philosophie du droit.
L’article récompensé sera publié en ligne à l’automne 2020 dans la revue Droit&Philosophie (www.droitphilosophie.com), et son auteur sera invité à en exposer les grandes lignes lors des Ières Rencontres de la SFPJ qui se tiendront à Nice en septembre 2020.
L’article sera rédigé en français et ne devra pas excéder 60 000 caractères (espaces compris). Il sera envoyé à l’adresse suivante : bureau.sfpj@gmail.com avec en objet : « Prix de la SFPJ ». La date limite de soumission des articles est fixée au 31 mars 2020.
Peuvent candidater les doctorants ainsi que les docteurs ayant soutenu leur thèse depuis moins de 5 ans (et, le cas échéant, ayant été recrutés depuis moins de 2 ans sur un emploi permanent d’enseignant et/ou de chercheur dans une Université ou une institution de recherche).
La Société française pour la philosophie et la théorie juridiques et politiques a décidé de créer un Prix de la jeune recherche afin de récompenser un article rédigé par un jeune chercheur en philosophie du droit. La Société n’entend privilégier aucun thème, aucune méthode ni aucune école en particulier : peut être soumis tout travail s’inscrivant dans le vaste champ de la théorie et de la philosophie du droit.
L’article récompensé sera publié ...

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Les doctorants du Centre d'histoire judiciaire de l'université de Lille organisent leur premier colloque qui portera que sur la plurigouvernance et la multinormativité. Cette journée se déroulera selon deux axes de réflexion. Le premier concernera les acteurs et institutions dans le cadre de la plurigouvernance en s'intéressant aux rapports de pouvoir et aux conflits pouvant apparaître entre les différents acteurs et institutions. Le second axe, « normes », se focalisera sur les interactions entre les normes, son interprétation ou encore son uniformisation.

Modalités de soumission
Les communications, qui ne devront pas excéder les 20 minutes, pourront se faire en français ou en anglais. Elles devront porter sur les recherches en cours des doctorants. Si les jeunes docteurs (jusqu’à 3 ans après la soutenance) sont également invités à communiquer, les propositions des doctorants seront privilégiées.

Toute proposition de communication devra être envoyée avant le 15 octobre 2019
accompagnée d’un résumé d'environ 400 mots précisant l’axe dans lequel s’intègre la proposition et d’une brève présentation des travaux de l’auteur en quelques lignes à l’adresse suivante : journeegouvernance2019@gmail.com

Informations complémentaires
La journée d’étude se déroulera le vendredi 6 décembre 2019 dans les locaux de la Faculté de sciences juridiques, politiques et sociales de Lille, place Déliot à Lille.

Sélection et réponses aux propositions de communication avant le 30 octobre 2019.

Participation gratuite. Repas et collations de la journée pris en charge par le Centre d’Histoire Judiciaire pour les participants. Transport et hébergement à la charge des laboratoires de rattachement des intervenants. Toute éventuelle situation particulière pourra être prise en considération par le comité d’organisation pour une prise en charge totale ou partielle des frais de voyage et logement.

Pour plus d’informations, journeegouvernance2019@gmail.com

Comité scientifique
Luisa Brunori, Chargée de recherches HDR, CNRS.
Bruno Dubois, Maître de conférences, Université de Lille.
Dante Fedele, Chargé de recherches, CNRS,
Alain Wijffels, Directeur de recherche, CNRS.
[Source : Calenda]
Les doctorants du Centre d'histoire judiciaire de l'université de Lille organisent leur premier colloque qui portera que sur la plurigouvernance et la multinormativité. Cette journée se déroulera selon deux axes de réflexion. Le premier concernera les acteurs et institutions dans le cadre de la plurigouvernance en s'intéressant aux rapports de pouvoir et aux conflits pouvant apparaître entre les différents acteurs et institutions. Le second axe, ...

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Les Rencontres de la SFPJ sont structurées autour de conférences plénières ainsi que d’ateliers plus informels consacrés à un ou plusieurs thèmes déterminés. Pour participer à ces ateliers et y présenter une contribution, il convient de faire parvenir à la SFPJ une proposition de contribution qui ne devra pas excéder 2500 signes (espace compris). La SFPJ n’entend privilégier aucun thème, aucune méthode ni aucune école en particulier : peut être soumis tout travail s’inscrivant dans le vaste champ de la théorie et de la philosophie juridiques et politiques. Les contributions retenues seront regroupées dans des ateliers thématiques de la manière la plus cohérente possible.

Le financement de cette manifestation ne nous permet malheureusement pas de prendre en charge les frais de déplacement et de logement des participants dont les contributions auront été sélectionnées. Ils seront en revanche intégralement dispensés des frais d’inscription aux Rencontres.

Les propositions de contribution doivent être envoyées à l’adresse suivante : bureau.sfpj@gmail.com avec en objet : « Proposition SFPJ 2020 ». Chaque proposition sera accompagnée d’une courte note bio-bibliographique présentant son auteur. La date limite de soumission des propositions de contribution est fixée au 31 janvier 2020. Les auteurs dont les propositions ont été retenues seront informés avant le 31 mars 2020.
NB. Les langues officielles de ces Rencontres sont le français et l’anglais. Peuvent être soumis et présentés des travaux dans l’une ou l’autre de ces langues.
[source : Univ-droit]
Les Rencontres de la SFPJ sont structurées autour de conférences plénières ainsi que d’ateliers plus informels consacrés à un ou plusieurs thèmes déterminés. Pour participer à ces ateliers et y présenter une contribution, il convient de faire parvenir à la SFPJ une proposition de contribution qui ne devra pas excéder 2500 signes (espace compris). La SFPJ n’entend privilégier aucun thème, aucune méthode ni aucune école en particulier : peut être ...

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

Tout participant à cet appel est encouragé à réfléchir sur les impacts que la numérisation de l’Administration publique et l’Administration publique du numérique déploient sur le cadre régissant les droits et libertés fondamentaux, dans les contextes nationaux,
subnationaux ou régionaux analysés faisant l'objet de la comparaison.
Il est envisageable d’analyser plus d’un axe de recherche, par exemple en fournissant une
introduction à la stratégie nationale à la numérisation de l’administration publique et, ensuite, en explorant un programme ou un outil de numérisation spécifique. Les
contributions comparatives, analysant les différences entre plusieurs approches nationales sont privilégiées, aussi bien que les contributions multidisciplinaires, utilisant par exemple la science des données afin de supporter la contribution avec une analyse empirique ; ou l’analyse économique afin d’explorer les coûts et bénéfices de l’approche en question.
Le colloque international du CDPC Paris 2 aura lieu les 23 et 24 avril 2020, à l’Université Panthéon-Assas, Paris 2 et les travaux présentés lors du colloque seront publiés en
novembre 2020. Les contributions seront de préférence en langue française, mais elle pourront être acceptées en langue anglaise.
2. Chronogramme
Date limite pour l’envoi d’un résumé de 2000 mots : 1er décembre 2019
Communication des résumés sélectionnés : 15 janvier 2020
Date limite pour l’envoi d’une contribution de 5000 à 7000 mots : 30 mars 2020
Date du colloque : 23-24 avril 2020
Date limite pour l’envoi d’une contribution définitive, de 6000 à 8000 mots : 15 juillet 2020
Publication : Novembre 2020
Les résumés doivent être envoyés à cdpc@u-paris2.fr et luca.belli@fgv.br en
utilisant l’objet « Etat Digital – Digital State ». Les auteurs des résumés sélectionnés recevront les lignes directices pour élaborer et formater leurs contributions.
Tout participant à cet appel est encouragé à réfléchir sur les impacts que la numérisation de l’Administration publique et l’Administration publique du numérique déploient sur le cadre régissant les droits et libertés fondamentaux, dans les contextes nationaux,
subnationaux ou régionaux analysés faisant l'objet de la comparaison.
Il est envisageable d’analyser plus d’un axe de recherche, par exemple en fournissant une
introduction à la stratégie ...

... Lire [+]

Filtrer

Type
Pays, zone géographique
Descripteurs

Italie [12]

droit constitutionnel [11]

histoire des idées [9]

droit européen [7]

droits de l'Homme [7]

littérature [7]

vulnérabilité (droit) [7]

droit administratif [6]

France [6]

théorie-philosophie du droit [6]

Constitution [5]

droit comparé [5]

histoire-science politique [5]

droit européen et droit interne [4]

droit international [4]

droits et libertés fondamentaux [4]

Democratie [3]

Europe [3]

politique et gouvernement [3]

administration publique [2]

charte sociale européenne (1961) [2]

Cour européenne des droits de l'homme [2]

Discrimination positive [2]

Droit - interprétation [2]

droit civil [2]

droit d'asile [2]

droit de la famille [2]

Droit de la personne [2]

droit régional-collectivités territoriales [2]

Espagne [2]

Histoire du droit [2]

libertes publiques [2]

minorités [2]

Mondialisation [2]

populisme [2]

protection [2]

représentation politique [2]

sécurité juridique [2]

service public [2]

Sources du Droit [2]

souveraineté [2]

actes juridiques [1]

aménagement du territoire [1]

animaux droits [1]

autochtones [1]

autonomie [1]

autorités admnistratives indépendantes [1]

biographie [1]

Blasphème [1]

citoyenneté [1]

constitutionnalisme [1]

contentieux administratif [1]

Convention européenne des droits de l'homme [1]

Cour internationale de justice [1]

culture [1]

dignité de la personne humaine [1]

diplomatie [1]

doctrine [1]

droit processuel [1]

droit - législation [1]

droit à l'information [1]

droit à la vie privée [1]

droit communautaire - droit de l'Union européenne [1]

droit coutumier [1]

droit de l'environnement [1]

Droit de la peine [1]

droit des contrats [1]

droit des étrangers [1]

droit des mineurs [1]

droit électoral [1]

droit humanitaire [1]

droit international et droit interne [1]

droit international public [1]

droit parlementaire [1]

droit pénal [1]

droit privé [1]

droit privé comparé [1]

droit processuel [1]

droit social [1]

droit souple [1]

droits et religions [1]

Économie politique [1]

efficacité du droit [1]

espace urbain [1]

fascisme [1]

finances publiques [1]

globalisation [1]

groupes de presssion [1]

Guiseppe Zanardelli (1826-1903) [1]

Histoire financière [1]

identité constitutionnelle [1]

immigration [1]

inexécution [1]

institutions constitutionnelles [1]

internet [1]

juge [1]

jurisprudence constitutionnelle [1]

justice constitutionnelle [1]

liberté d'expression [1]

liberté religieuse [1]

lobbying [1]

J Plus

0
Z