0

FONDS SANTOLINI  | enregistrements trouvés : 132

O

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

- 276 p.
ISBN 2-13-049883-3

Présentation de l'éditeur :

Comment la pensée médiévale continue-t-elle à agir dans la philosophie juridico-politique moderne, c'est-à-dire dans un horizon intellectuel et historique qui n'est plus le sien ? Telle est la question qui anime les contributions au présent ouvrage. Cette action persistante de la pensée médiévale, qui est en même temps transformation de ce qui agit, est étudiée dans le cadre de trois grandes problématiques.
1. Le transfert de la notion de plenitudo potestatis de l'ordre ecclésiastique à l'ordre politique. 2. Le déplacement d'un univers qui trouvait son fondement en Dieu vers un univers qui comporte, non un, mais deux fondements possibles entre lesquels se développe une tension (laquelle deviendra plus tard une concurrence) : Dieu et l'homme. C'est dans le cadre de cette tension entre les deux fondements théologique et éthique que se forment les doctrines du sujet psychologique et affectif, d'une part, et du sujet de droit, d'autre part.
3. Enfin, la constitution d'une théorie du pouvoir politique sur les hommes qui n'est plus pensée dans les catégories de la propriété des choses alors que celles-ci fournissaient, au Moyen Age, le principe d'intelligibilité de celle-là. Ce volume entend ainsi apporter un éclairage nouveau sur la naissance et la constitution de la philosophie juridico-politique moderne.
Présentation de l'éditeur :

Comment la pensée médiévale continue-t-elle à agir dans la philosophie juridico-politique moderne, c'est-à-dire dans un horizon intellectuel et historique qui n'est plus le sien ? Telle est la question qui anime les contributions au présent ouvrage. Cette action persistante de la pensée médiévale, qui est en même temps transformation de ce qui agit, est étudiée dans le cadre de trois grandes problématiques.
1. Le ...

histoire des idées ; philosophie politique ; théorie-philosophie du droit

... Lire [+]

y

- 315 p.
ISBN 978-2-7246-1054-3

Texte remanié de : Thèse de doctorat : Science politique : Paris, Institut d'études politiques : 2005

Ouvrage publié avec le concours de la Commission des publications de l'Université de Lausanne

Prix de français de la Société académique vaudoise

Présentation de l'éditeur :

La doctrine de l'État de Carl Schmitt, souvent délaissée au profit d'autres facettes de son oeuvre, constitue pourtant le lieu où s'incarnent ses théories du politique et de la Constitution. Le juriste allemand y consigne les bouleversements institutionnels traversés par l'Allemagne au xxe siècle. En 1914, il pense encore l'État dans sa conformité à la légalité, alors qu'à la chute de l'Empire, il ne considère les organes étatiques que dans leur usage de la décision et leur aptitude à affronter les situations d'exception.

Dans une perspective inédite, à partir d'une étude systématique de ses écrits relatifs à l'État, cet ouvrage relie la théologie politique de Schmitt, son anti-individualisme, comme sa définition singulière du politique, à ses propositions de refonte des institutions.

La reconstitution de sa doctrine de l'État éclaire d'un jour nouveau l'affrontement entre ses partisans et ses adversaires et explique, malgré les compromissions avérées de Carl Schmitt avec le nazisme, la persistance de sa pensée dans la vie intellectuelle après Nuremberg
Texte remanié de : Thèse de doctorat : Science politique : Paris, Institut d'études politiques : 2005

Ouvrage publié avec le concours de la Commission des publications de l'Université de Lausanne

Prix de français de la Société académique vaudoise

Présentation de l'éditeur :

La doctrine de l'État de Carl Schmitt, souvent délaissée au profit d'autres facettes de son oeuvre, constitue pourtant le lieu où s'incarnent ses théories du politique ...

philosophie politique ; théorie-philosophie du droit ; science politique ; État

... Lire [+]

H

- 141 p.

Numéro 23, décembre 2009, du périodique : Civitas Europa

droit européen ; droit communautaire - droit de l'Union européenne

... Lire [+]

Corso di diritto costituzionale.- 7e éd. ROMANO Santi
| CEDAM 1943 (7e éd. revue et mise à jour) H

OUVRAGES

H

- VII-249 p.

[Thèse : Droit : Aix : 1902]

droit des étrangers ; immigration

... Lire [+]

H

- 344 p.
ISBN 2-07-025886-6

Trad. de : "On tyranny : an interpretation of Xenophon's Hieron"

Présentation de l'éditeur :
Dans le présent volume, Strauss nous fait voir les solutions politiques «classiques» en interprétant un opuscule méconnu d'un «classique» mal compris : Hiéron ou de la Tyrannie, de Xénophon. Kojève, dans un essai critique, Tyrannie et Sagesse, prend la défense des quelques deux mille ans d'histoire qui ont suivi le Hiéron. Cette tâche se révèle plus difficile qu'on ne pourrait le penser. Du moins, dans une Mise au Point, Strauss croit pouvoir maintenir toutes ses positions «classiques» en mentionnant à la fin le problème philosophique qui sert de base à la discussion.
Ainsi le présent ouvrage constitue une pièce à verser au dossier de la vieille Querelle des Anciens et des Modernes.
Trad. de : "On tyranny : an interpretation of Xenophon's Hieron"

Présentation de l'éditeur :
Dans le présent volume, Strauss nous fait voir les solutions politiques «classiques» en interprétant un opuscule méconnu d'un «classique» mal compris : Hiéron ou de la Tyrannie, de Xénophon. Kojève, dans un essai critique, Tyrannie et Sagesse, prend la défense des quelques deux mille ans d'histoire qui ont suivi le Hiéron. Cette tâche se révèle plus ...

histoire-science politique ; histoire des idées ; philosophie politique

... Lire [+]

y

- 347 p.
ISBN 2-268-02840-2

Ouvrage réalisé à partir d'une série d'émissions de télévision

histoire-science politique ; histoire des idées

... Lire [+]

V

- 494 p.
ISBN 978-88-15-13919-1

Présentation de l'éditeur : "II volume, terzo della collana del Laboratorio WISS, è frutto di un confronto multidisciplinare svoltosi nell'arco di più di un anno fra giuristi, economisti, sociologi ed esperti di politiche comunitarie impegnati a vario titolo nel welfare. Esso si propone in primo luogo di offrire agli operatori del diritto - funzionari pubblici, magistrati, avvocati - una base "giuridicamente riconoscibile" degli elementi del sistema di welfare, dato che nel quadro di questo sistema essi sempre più sono chiamati ad operare. Il lavoro si propone inoltre di riaffermare, in un momento in cui la crisi economica e finanziaria mette in discussione o a rischio molti aspetti del welfare, i principi e i valori sociali del sistema costituzionale italiano, e l'intangibilità dei diritti sociali che su quei principi e valori si fondano. Tre sono le parti in cui la ricerca si articola: globalizzazione ed europeizzazione; le istituzioni del welfare; l'effettività dei diritti sociali nella crisi del welfare. Al loro interno viene dedicata speciale attenzione a temi e questioni di perdurante attualità, quali i livelli essenziali delle prestazioni, la normazione del terzo settore, le ricadute del federalismo sul welfare, il diritto dei migranti."
Présentation de l'éditeur : "II volume, terzo della collana del Laboratorio WISS, è frutto di un confronto multidisciplinare svoltosi nell'arco di più di un anno fra giuristi, economisti, sociologi ed esperti di politiche comunitarie impegnati a vario titolo nel welfare. Esso si propone in primo luogo di offrire agli operatori del diritto - funzionari pubblici, magistrati, avvocati - una base "giuridicamente riconoscibile" degli elementi del ...

droits sociaux ; Mondialisation ; droit constitutionnel ; Italie

... Lire [+]

y

- 480 p.

Présentation de l'éditeur : "Les questions de la sécurité et des droits de l'homme constituent de nos jours des enjeux essentiels pour toute société. Dans le contexte contemporain, et particulièrement depuis les événements tragiques du 11 septembre 2001, nos sociétés paraissent assiégées par les menaces et les peurs collectives. Ces questions préoccupent les Etats et rendent l'inquiétude des dirigeants et des populations légitime. C'est donc pour mieux protéger les droits et les libertés des citoyens et pour mieux baliser te terrain pour un environnement de paix et de sécurité que nous avons rouvert ce débat sur la sécurité dans une perspective maghrébine, méditerranéenne, européenne, internationale, économique, sociale, politique et juridique avec des observateurs avertis, des chercheurs de notoriété, des experts, des politiques et des gestionnaires de sécurité. La complexité des contextes, des situations et des facteurs d'insécurité imposent à l'Etat plus d'imagination et d'inventivité, tout en faisant preuve de souplesse autant que de résolution. Les politiques publiques, autant que les stratégies mises en oeuvre par tes acteurs, doivent constamment évoluer. La responsabilité de l'Etat dans la gestion de la sécurité est immense. Celle-ci ne peut plus se réfléchir de façon éclatée et dirigiste, mais elle doit s'appuyer sur une réflexion globale, résolument participative et démocratique. Ce livre, fruit d'une synthèse féconde des réflexions de chercheurs appartenant à des champs scientifiques variés et à des espaces de référence sous menaces permanentes (Méditerranée, Maghreb, Europe, USA...), passionnera tous ceux qui, loin des polémiques et des idéologies, veulent avoir les idées claires sur ce sujet essentiel pour l'avenir de nos sociétés. Il constitue à ce titre une référence, un outil de travail et un support de réflexion pour tous ceux que les questions de sécurité préoccupent."
Présentation de l'éditeur : "Les questions de la sécurité et des droits de l'homme constituent de nos jours des enjeux essentiels pour toute société. Dans le contexte contemporain, et particulièrement depuis les événements tragiques du 11 septembre 2001, nos sociétés paraissent assiégées par les menaces et les peurs collectives. Ces questions préoccupent les Etats et rendent l'inquiétude des dirigeants et des populations légitime. C'est donc ...

Sécurité - Etat ; sécurité internationale ; droits de l'Homme ; politiques publiques ; terrorisme

... Lire [+]

y

- 258 p.
ISBN 2-86714-082-X

Textes choisis et présentés par Alain de Benoist

philosophie politique ; histoire-science politique ; histoire des idées ; État

... Lire [+]

H

- 189 p.
ISBN 2-900269-82-2

philosophie politique

... Lire [+]

H

- IV-375 p.

Publié avec le concours de l'UNESCO

histoire des idées ; philosophie politique

... Lire [+]

Esquisse d'une théorie de l'autorité - 2ème éd. rev. et augm. Bourricaud F. | Plon 1969 (2ème éd. revue et augmentée) H

OUVRAGES

H

- XVI-91 p.

Édition de 1814 consultable sur Gallica :
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k41852g

histoire-science politique ; droit constitutionnel ; Histoire du droit ; histoire des idées

... Lire [+]

Essai sur les libertés ARON Raymond | Calmann-Lévy 1976 (éd. revue et augmentée) H

OUVRAGES

H

- 251 p.

Présentation de l'éditeur :
L'Essai sur les libertés est animé par une tension entre libertés formelles et libertés réelles que Raymond Aron met en scène en confrontant Marx et Tocqueville. Que sont les libertés reconnues par le droit sans les moyens de les exercer ? En reconnaissant toute la force de la critique marxiste à l'égard du formalisme juridique, en soulignant même combien cette critique gagne de sa pertinence au temps de la société technicienne contemporaine, l'auteur ne cherche pas moins à maintenir que la revendication de la liberté politique est irréductible à toute vision de la " bonne société ". Raymond Aron rappelle la dérive des régimes totalitaires et souligne ainsi la nécessité du libéralisme. Mais il s'agit d'un manifeste en faveur du libéralisme politique. et non d'une apologie de la régulation par le seul marché comme le définissent aujourd'hui les théoriciens du néolibéralisme. A l'heure où ceux-ci cherchent à confondre le combat pour les libertés avec le leur et où leurs adversaires sont parfois tentés de jeter le libéralisme politique avec l'eau du bain, la lecture de cet essai incisif est plus que jamais d'actualité.
Présentation de l'éditeur :
L'Essai sur les libertés est animé par une tension entre libertés formelles et libertés réelles que Raymond Aron met en scène en confrontant Marx et Tocqueville. Que sont les libertés reconnues par le droit sans les moyens de les exercer ? En reconnaissant toute la force de la critique marxiste à l'égard du formalisme juridique, en soulignant même combien cette critique gagne de sa pertinence au temps de la société ...

science politique ; philosophie politique ; droits et libertés fondamentaux

... Lire [+]

V

- 2 vol. (XV-736, IV-669 p.)

Histoire du droit ; droit romain

... Lire [+]

y

- 461 p.
ISBN 2-86847-992-8

Présentation de l'éditeur :
L'histoire de Florence et de la Toscane a été renouvelée en profondeur. Cet ouvrage en propose une synthèse accessible. Il suit les dynamiques politiques qui ont façonné cet État placé au centre de la péninsule. De la formation lente et périlleuse de l'État de Florence à partir du XIVe siècle, jusqu'à son intégration dans l'Italie unifiée, il en détaille tous les moments : la cité républicaine aux rouages politiques complexes, le long gouvernement des grands ducs, Médicis, puis Habsbourg-Lorraine
Présentation de l'éditeur :
L'histoire de Florence et de la Toscane a été renouvelée en profondeur. Cet ouvrage en propose une synthèse accessible. Il suit les dynamiques politiques qui ont façonné cet État placé au centre de la péninsule. De la formation lente et périlleuse de l'État de Florence à partir du XIVe siècle, jusqu'à son intégration dans l'Italie unifiée, il en détaille tous les moments : la cité républicaine aux rouages politiques ...

histoire-science politique ; Histoire urbaine

... Lire [+]

H

- 3 vol. (789, 588, 562 p.)

Traduite de l'allemand et considérablement augmentée de notes depuis le milieu du seizième siècle

histoire-science politique

... Lire [+]

H

- 382 p.

Trad. de : Storia di Firenze

Histoire urbaine ; histoire-science politique

... Lire [+]

H

- 430 p.
ISBN 2-226-03393-9

histoire-science politique

... Lire [+]

H

- 10 vol. (pag. multiple)

Nouvelle édition ornée de gravures sur acier

Vol. I : [476-1168]. - Vol II : [1168-1282]. - Vol. III : [1282-1341]. - Vol IV :[1340-1375]. - Vol. V : [1372-1434]. - Vol VI : [434-1471]. - Vol. VII : [1458-1495]. - Vol VIII : [1495-1510]. - Vol. IX : [1510-1527]. - Vol X : [1527-1548]

histoire-science politique

... Lire [+]

H

- XIV-375 p.

La couverture porte : "Terza edizione"

histoire-science politique ; histoire des idées ; philosophie politique

... Lire [+]

y

- 253 p.
ISBN 2-253-90536-4

Texte des cours donnés par Raymond Aron à l'École nationale d'administration en 1952.

Présentation de l'éditeur :
"Le présent ouvrage est le texte des leçons professées par Raymond Aron à l'Ecole Nationale d'Administration en 1952. Il ne constitue pas un exposé de faits ou de doctrines mais une analyse conceptuelle de la démocratie moderne dans ses deux versions antithétiques : institutions représentatives des grands pays occidentaux d'une part, démocraties populaires de l'autre. Il s'attache à définir, au-delà de leurs idéaux proclamés (égalité, liberté, souveraineté populaire, avènement d'une société sans classe), leur réalité essentielle, leur logique interne, en un mot leur principe.
La conquête du pouvoir résulte pour les premières d'une compétition pacifique ; son exercice fait appel à l'art du compromis : l'expression des mécontentements catégoriels nés d'un état social naturellement imparfait peut s'y donner libre cours. Dans les secondes les gouvernants tirent leur légitimité d'un processus révolutionnaire mené au nom d'une doctrine millénariste qui justifie l'élimination des opposants et l'emprise d'un parti unique sur l'ensemble de la vie sociale.
Comment, à partir de ces prémisses, discerner leur évolution comme leur devenir ? Telle est, dans la lignée de la pensée politique classique, la question centrale de ce livre où Raymond Aron enseigne avec une rigueur méthodique exemplaire l'art de soumettre à la raison les passions politiques de notre temps."
Texte des cours donnés par Raymond Aron à l'École nationale d'administration en 1952.

Présentation de l'éditeur :
"Le présent ouvrage est le texte des leçons professées par Raymond Aron à l'Ecole Nationale d'Administration en 1952. Il ne constitue pas un exposé de faits ou de doctrines mais une analyse conceptuelle de la démocratie moderne dans ses deux versions antithétiques : institutions représentatives des grands pays occidentaux d'une ...

science politique ; philosophie politique ; histoire des idées

... Lire [+]

H

- 209 p.
ISBN 2-247-00377-X

[Version éditée de : Thèse : Lettres : Paris X-Nanterre : 1974]

théorie-philosophie du droit ; Histoire du droit ; histoire de la justice ; lois

... Lire [+]

H

- 282 p.
ISBN 2-228-88113-9

Présentation de l'éditeur :
Il existe au moins deux sortes d'états : les États de droit qui, comme en France et en Angleterre, dès la monarchie, ont inventé un droit politique nouveau anti-impérial et anti-esclavagiste ; et les États despotes, dont le totalitarisme est la forme extrême.En redonnant vie lors de la parution de ce livre au concept d'État de droit partout utilisé aujourd'hui, Blandine Kriegel a engagé sur l'État un débat qui demeure au coeur de l'actualité.
Présentation de l'éditeur :
Il existe au moins deux sortes d'états : les États de droit qui, comme en France et en Angleterre, dès la monarchie, ont inventé un droit politique nouveau anti-impérial et anti-esclavagiste ; et les États despotes, dont le totalitarisme est la forme extrême.En redonnant vie lors de la parution de ce livre au concept d'État de droit partout utilisé aujourd'hui, Blandine Kriegel a engagé sur l'État un débat qui ...

histoire-science politique ; État ; droits et libertés fondamentaux ; droits de l'Homme

... Lire [+]

y

- 384 p.

Présentation de l'éditeur : "Partout en Europe, c'est dans le cadre des « pays » primitifs (comtés, duchés, principautés) que les noblesses ont affirmé leur vocation politique. L'absorption de ces « pays » dans des ensembles plus vastes n'a pas aboli les structures de représentation (assemblées d'états, diètes, cortès) dans lesquelles les corps nobiliaires se sont épanouis comme « représentants-nés » de territoires en voie de provincialisation.
Cet ouvrage étudie le rôle que les noblesses européennes ont joué dans les phénomènes de résistance et de renouvellement des pouvoirs intermédiaires sous les anciens régimes. Il prolonge la réflexion au-delà de 1789 pour comprendre comment, en France, la noblesse s'est adaptée à la mutation des cadres territoriaux et à la centralisation du pouvoir."
Présentation de l'éditeur : "Partout en Europe, c'est dans le cadre des « pays » primitifs (comtés, duchés, principautés) que les noblesses ont affirmé leur vocation politique. L'absorption de ces « pays » dans des ensembles plus vastes n'a pas aboli les structures de représentation (assemblées d'états, diètes, cortès) dans lesquelles les corps nobiliaires se sont épanouis comme « représentants-nés » de territoires en voie de provincial...

décentralisation administrative ; division politique et administrative ; Histoire ; noblesse ; Europe

... Lire [+]

y

- 126 p.
ISBN 978-2-84205-948-4

Trad. de l'allemand : "Das Auge des Gesetzes : Geschichte einer Metapher"

Contient aussi : "Le pouvoir et son révélateur esthétique", par Pierre Legendre

Présentation de l'éditeur :

philosophie politique ; théorie-philosophie du droit ; Histoire du droit

... Lire [+]

L'essor de la philosophie politique au XVIe siècle.- 2ème éd. MESNARD Pierre | Librairie philosophique J. Vrin 1951 (2ème éd. revue et augmentée d'un supplément bibliographique) H

OUVRAGES

H

- 326 p.

La couverture porte : Senato della Repubblica nel Centenario del Parlamento italiano 1848-1948

histoire de la justice ; institutions politiques ; droit parlementaire

... Lire [+]

H


ISBN 2-7116-2033-6

Reprise de l'édition parue en 1950

histoire-science politique ; philosophie politique

... Lire [+]

y

- VII-283 p.
ISBN 2-8027-1478-3

histoire-science politique

... Lire [+]

y

- 130 p.
ISBN 978-88-7626-080-3

Présentation de l'éditeur :
Ci vollero centinaia di grandi fogli di costosa pergamena in quell'anno lontano di 700 anni fa, tra la metà del 1309 e la metà del 1310, al notaio che con l'aiuto di vari scribi mise in "volgare" senese, cioè nel linguaggio che si parla anche oggi a Siena, il Costituto del Comune di Siena. Ciò è ormai noto un po' a tutti, grazie alle numerose iniziative svoltesi a Siena per celebrare la ricorrenza di questa straordinaria opera di legislazione. Ma qual era e com'era la Siena all'interno della quale essa fu introdotta? Questo libro risponde in modo agile ed esauriente a tali domande; in esso si delinea una sintetica storia della città, dalla fondazione al XIV secolo, descrivendo anche l'assetto urbano cui la stessa pervenne in tale periodo. Il libro, inoltre, spiega e descrive come il Costituto non si limitò a legiferare in merito agli affari che potremmo propriamente definire "di Stato" quali, a esempio, la sicurezza e l'ordine pubblico o la manutenzione di strade e pubblici edifici, ma intervenne fin nel quotidiano dei cittadini: con norme che regolamentano l'abbigliamento femminile; norme che disciplinano il gioco d'azzardo; l'istituzione di un primordiale gratuito patrocinio legale per i poveri; norme che provvedono ai bisogni dei maestri di scuola; regole sancite per l'esercizio del meretricio. Questo libro ci conduce come in presa diretta in "Quella Siena". Un viaggio emozionante, ricco di sorprese e insegnamenti.
Présentation de l'éditeur :
Ci vollero centinaia di grandi fogli di costosa pergamena in quell'anno lontano di 700 anni fa, tra la metà del 1309 e la metà del 1310, al notaio che con l'aiuto di vari scribi mise in "volgare" senese, cioè nel linguaggio che si parla anche oggi a Siena, il Costituto del Comune di Siena. Ciò è ormai noto un po' a tutti, grazie alle numerose iniziative svoltesi a Siena per celebrare la ricorrenza di questa ...

histoire-science politique ; Histoire urbaine

... Lire [+]

La démocratie.- Nouvelle édition BURDEAU Georges | Seuil 1966, cop. 1956 (nouvelle éd.) H

OUVRAGES

y

- 494 p.
ISBN 978-1147925869

Reprint de l'édition de 1905 (Nabu Press, 2010),

Appendice en latin

histoire-science politique ; Histoire urbaine

... Lire [+]

y

- 638 p.
ISBN 978-88-15-23496-4

Présentation de l'éditeur : "Molteplici sono gli attori, le regole e le strategie che caratterizzano la gestione del fenomeno migratorio in Italia: un complesso sistema di governance, nel quale agli interventi statali si affiancano quelli dell'Unione europea, delle regioni e del terzo settore. Il volume analizza l'intreccio di politiche e competenze che caratterizza la materia dell'immigrazione a quindici anni di distanza dal primo intervento legislativo di carattere sistematico (il d.lgs. 286/1998, testo unico in materia di immigrazione). Da allora è cambiato non solo il volto istituzionale del Paese, ma anche le dinamiche migratorie e la qualità degli interventi realizzati. Il presente lavoro offre altresì un bilancio delle risposte date al fenomeno dell'immigrazione sia sotto il profilo delle politiche attuate, sia sotto quello della garanzia dei diritti fondamentali, quali prerogative irrinunciabili non solo del cittadino ma prima ancora della persona. Come afferma Giuliano Amato nella sua prefazione, è tempo di fare questo bilancio. Nel corso dell'ultimo quindicennio si è infatti consumata una parabola che ha segnato l'intera Unione europea: siamo passati "dall'Europa della speranza all'Europa della paura" e tuttavia in questa stessa cornice hanno preso corpo miriadi di altre risposte subnazionali e locali, che hanno reso il quadro molto variegato."
Présentation de l'éditeur : "Molteplici sono gli attori, le regole e le strategie che caratterizzano la gestione del fenomeno migratorio in Italia: un complesso sistema di governance, nel quale agli interventi statali si affiancano quelli dell'Unione europea, delle regioni e del terzo settore. Il volume analizza l'intreccio di politiche e competenze che caratterizza la materia dell'immigrazione a quindici anni di distanza dal primo intervento ...

immigration ; politiques publiques ; Italie

... Lire [+]

y

- 285 p.
ISBN 2-7381-0675-7

Présentation de l'éditeur :
En France, depuis une vingtaine d'années, presque aucune réforme législative n'a pu intervenir sans que le Conseil constitutionnel ne se prononce. Qu'il s'agisse des privatisations, de l'interruption volontaire de grossesse ou encore de la liberté de l'enseignement, chaque fois, la loi a été confrontée aux règles contenues dans la Constitution et censurée quand elle y portait atteinte. Le Conseil constitutionnel est ainsi devenu une pièce maîtresse du jeu politique. Comment expliquer l'extension actuelle du contrôle de constitutionnalité ? La Constitution a-t-elle nécessairement, par sa nature, son origine ou son contenu, une valeur démocratique supérieure à la loi ? Bref, faut-il désormais redouter le pouvoir des juges ? Et craindre pour le rôle et le prestige du Parlement démocratiquement élu ? Une réflexion actuelle sur la nouvelle répartition des pouvoirs au sein des démocraties d'aujourd'hui
Présentation de l'éditeur :
En France, depuis une vingtaine d'années, presque aucune réforme législative n'a pu intervenir sans que le Conseil constitutionnel ne se prononce. Qu'il s'agisse des privatisations, de l'interruption volontaire de grossesse ou encore de la liberté de l'enseignement, chaque fois, la loi a été confrontée aux règles contenues dans la Constitution et censurée quand elle y portait atteinte. Le Conseil constitutionnel est ...

Contrôle juridictionnel des lois ; Contrôle constitutionnel des lois ; pouvoir législatif ; juge constitutionnel ; pouvoir judiciaire ; Conseil constitutionnel

... Lire [+]

H

- 288 p.

Trad. de : ""The Notion of the State. An introduction to political theory"

philosophie politique ; histoire des idées ; histoire-science politique ; État

... Lire [+]

H

- 292 p.

Extrait de la "Nouvelle Revue de droit français et étranger"

Histoire du droit ; histoire de la justice

... Lire [+]

H

- 295 p.
ISBN 2-7116-0635-X

Texte remanié de : Thèse : Lettres : Paris : 1969

histoire-science politique

... Lire [+]

y

- 120 p.
ISBN 978-1167474859

Reprint de l'édition de 1906 (Siena, Tip. e Lit. Sordomuti di L. Lazzeri)

Estratto dal Bullettino Senese di Storia patria, Anno XIII fasc. I, 1906

histoire-science politique ; Histoire urbaine

... Lire [+]

y

- 294 p.
ISBN 978-2080-811523

Présentation de l'éditeur :
Il y a une Venise romantique, celle de Byron, de Musset, de George Sand : de cette Venise, charmante assurément, un peu conventionnelle aussi peut-être, et dont la gloire est faite de beaucoup de littérature et d'un peu de snobisme, il n'est pas question dans ce livre. Il y a une autre Venise, celle dont on a joliment dit qu'elle est " La plus formidable leçon d'énergie active et d'utilisation pratique qui se rencontre dans l'histoire ". C'est de cette Venise que l'auteur a voulu ici, non point sans doute écrire une fois de plus l'histoire, mais étudier le régime politique, l'évolution historique, et déterminer les causes qui firent sa grandeur et sa décadence. Dans la succession, compliquée et diverse, des formes politiques que connurent tour à tour les peuples européens, Venise tient une place à part. Sa constitution est une des créations les plus originales qu'ait comptées l'histoire des institutions ; elle offre le type classique -et presque unique- d'un gouvernement purement aristocratique, d'une république patricienne, où le pouvoir se concentre aux mains d'une oligarchie peu nombreuse, étroitement fermée et singulièrement jalouse de ses privilèges. Mais ce qui est peut-être plus remarquable encore, c'est que cette oeuvre politique, née des circonstances, et par bien des côtés artificielle, a été, par la ferme volonté de ceux qui y présidèrent, une oeuvre durable. L'ouvrage de Charles Diehl est devenu un classique.
Présentation de l'éditeur :
Il y a une Venise romantique, celle de Byron, de Musset, de George Sand : de cette Venise, charmante assurément, un peu conventionnelle aussi peut-être, et dont la gloire est faite de beaucoup de littérature et d'un peu de snobisme, il n'est pas question dans ce livre. Il y a une autre Venise, celle dont on a joliment dit qu'elle est " La plus formidable leçon d'énergie active et d'utilisation pratique qui se ...

histoire-science politique ; Histoire urbaine

... Lire [+]

y

- 620 p.
ISBN 2-84137-176-X

Trad. de l'italien : "Machiavelli rivoluzionario"

histoire-science politique ; histoire des idées ; philosophie politique

... Lire [+]

V

- 3 vol. (XVI-889, VII-415, 208 p.)

Reprint de l'édition originale

Vol. 3 : Appendice : Note illustrative delle 60 stampe inserite nella storia

histoire-science politique ; Histoire urbaine

... Lire [+]

y

- 186 p.
ISBN 2-85276-065-7

Trad. de l'italien : "Il diritto nell'esistenza : linee di ontofenomenologia giuridica"

théorie-philosophie du droit ; Moralité et droit

... Lire [+]

y

- LVI-1373 p.-X p. de pl.
ISBN 2-8251-0704-2

Trad. de l'allemand : "Das Mutterrecht"

Histoire du droit

... Lire [+]

y

- LVII-586 p.
ISBN 2-13-047130-7

Trad. de l'anglais : "The Machiavellian moment. Florentine political thought and the Atlantic political tradition"

histoire-science politique ; philosophie politique ; histoire des idées

... Lire [+]

y

- 458 p.
ISBN 978-2-84050-516-7

Texte remanié de : Thèse de doctorat : Histoire moderne : Paris 4 : 2001 : Storia Patria : histoire, pouvoir et société à Florence au XVIIe siècle

Présentation de l'éditeur :
La politique jalouse des souverains Médicis fut cause d'un grand vide dans notre histoire " : l'indignation manifestée par Anton Filippo Adami en 1756 met en lumière l'un des éléments les plus intrigants du règne des grands-ducs Médicis au XVIIe siècle : la disparition de l'histoire. Où le temps de la commune florentine avait été caractérisé par une profusion de récits mettant en scène l'histoire de la patrie, le principat des grands-ducs, issus d'une branche cadette de celles des glorieux ancêtres - Côme l'Ancien et Laurent le Magnifique - font des res facta un récit tabou. Où trouver l'origine de ce " vide " ? Doit-on l'attribuer au statut inédit des Médicis dans l'Europe des princes ? En effet, comment une famille de banquiers, nés sous la République, faits ducs à l'issue d'une guerre contre leur propre patrie, aurait-elle pu se doter d'une histoire dynastique satisfaisante ? La " raison d'État " a-t-elle, par une censure efficace, cherché à protéger et à construire le secret de la famille au pouvoir ? Mais comment expliquer, alors, la frénésie de copie et de recherche d'archives concernant la période républicaine qui s'empare au même moment des patriciens florentins, sans que le pouvoir s'en inquiète ? Ces questions sont au coeur d'une enquête où la Florence baroque apparaît peu à peu comme " hantée " par les grands spectres républicains
Texte remanié de : Thèse de doctorat : Histoire moderne : Paris 4 : 2001 : Storia Patria : histoire, pouvoir et société à Florence au XVIIe siècle

Présentation de l'éditeur :
La politique jalouse des souverains Médicis fut cause d'un grand vide dans notre histoire " : l'indignation manifestée par Anton Filippo Adami en 1756 met en lumière l'un des éléments les plus intrigants du règne des grands-ducs Médicis au XVIIe siècle : la disparition ...

histoire-science politique ; Histoire urbaine

... Lire [+]

H

- XXII-377 p.

Traduction de J.- A. B., docteur en philosophie du droit

théorie-philosophie du droit

... Lire [+]

y

- 236 p.
ISBN 2-13-041733-7

théorie-philosophie du droit

... Lire [+]

y

- 118 p.
ISBN 2-13-042873-8

Précédemment paru dans les "Mélanges Maurice Duverger", 1987

Présentation de l'éditeur :
Malgré la confusion largement entretenue entre le subjectivisme, les droits de l'homme et l'école du droit naturel, nous voudrions suggérer une distinction. Loin de former un ensemble homogène, l'école du droit naturel est divisée. Fondamentalement la discorde réside dans la reconnaissance ou le rejet de la loi naturelle. Toute l'école reconnaît le droit naturel mais toute l'école n'accepte pas la loi naturelle. Sommaire: Les déclarations de droits du XVIIIe siècle et leur destin. Les déclarations des droits du XVIIIe siècle et leurs sources. La philosophie du sujet n'est pas la source des droits de l'Homme.
Précédemment paru dans les "Mélanges Maurice Duverger", 1987

Présentation de l'éditeur :
Malgré la confusion largement entretenue entre le subjectivisme, les droits de l'homme et l'école du droit naturel, nous voudrions suggérer une distinction. Loin de former un ensemble homogène, l'école du droit naturel est divisée. Fondamentalement la discorde réside dans la reconnaissance ou le rejet de la loi naturelle. Toute l'école reconnaît le droit ...

droits et libertés fondamentaux ; droits de l'Homme ; théorie-philosophie du droit

... Lire [+]

H

- 291 p.

Trad. de : "The Machiavellians"

histoire des idées ; histoire-science politique

... Lire [+]

H

- VII-653 p.
ISBN 2-7018-0141-9

Texte remanié de : Thèse de doctorat : Histoire du droit : Paris 2 : 1999

Prix Maurice Picard de la Chancellerie des Universités 2000. - Prix de l'Université Paris II 2000

Histoire du droit ; droit administratif ; contentieux administratif

... Lire [+]

y

- 261 p.
ISBN 2-87009-205-9

Publié avec le soutien de la section belge francophone d'Amnesty International

droits et libertés fondamentaux ; sciences sociales

... Lire [+]

V

- XV-387 p.

Col ritratto dell'autore

théorie-philosophie du droit

... Lire [+]

y

- 166 p.
ISBN 978-2-271-06656-5

Reprise de textes parus dans le numéro hors-série du Nouvel Observateur de Juillet-Août 2007

histoire-science politique

... Lire [+]

y

- 176 p.
ISBN 978-2-84321-103-4

Trad. de l'italien

histoire-science politique ; histoire des idées

... Lire [+]

Machiavel.- Éd. entièrement revue et augmentée DUVERNOY Jean-François | Bordas 1986 (nouvelle éd. revue et augmentée) H

OUVRAGES

H

- 286 p.
ISBN 2-04-016565-7

Première éd. publiée en 1974 sous le titre : "Pour connaître la pensée de Machiavel"

histoire des idées ; histoire-science politique ; philosophie politique

... Lire [+]

V

- 480-XL p.

Tirage augmenté d'un supplément : Documents relatifs à la conversion du 4 1/2 % en 3 1/2 % : questions diverses

droit des biens

... Lire [+]

V

Mémoires historiques et politiques sur la République de Venise rédigés en 1792 par Léopold Curti, revus, corrigés et enrichis de notes par lui-même

histoire-science politique ; Histoire urbaine

... Lire [+]

Nuage de mots clefs ici

0

Dossiers

 




Z